Environnement

Réglementation chasse à tir

Période d'ouverture générale de la chasse à tir pour le département du Morbihan : du 17 septembre 2017 au 28 février 2018.


Arrêté préfectoral relatif à l'exercice de la chasse pour la période 2018-2019

Réglementation de la pêche en eau douce pour 2018

Période d'ouverture générale :

Cours d'eau de 1ère catégorie : du 10 mars 2018 à 8h au 16 septembre 2018 inclus.

Cours d'eau de 2ème catégorie : du 1er janvier au 31 décembre 2018 inclus.

 

Arrêté préfectoral règlementant la pêche en eau douce dans le Morbihan en 2018

 

Chardons

La destruction des chardons est obligatoire.

L'arrêté préfectoral du 5 juillet 2010 fait obligation aux propriétaires, métayers, usufruitiers ou usagers de procéder à la destruction des chardons dans chacune des parcelles qu'ils possèdent ou exploitent. La destruction des chardons doit être opérée durant le printemps et l'été de préférence par mécanique et être terminée au plus tard avant la floraison.

A télécharger :

 

Le Frelon Asiatique

Selon une estimation récente, le nombre de nids de frelons asiatiques présents dans le Morbihan pourrait avoisiner 1500 en 2014. Un chiffre à mettre en regard du nombre recensé en 2013 : 235 et en 2012 : 63… Cette évolution donne une idée de l’ampleur du phénomène auquel la France est confrontée avec l’apparition de cet insecte invasif et sans prédateur détecté pour la première fois il y a une dizaine d’années. On sait que l’un des problèmes majeurs qu’il pose est le fait qu’il se nourrit en grande partie des abeilles, mettant en péril l’équilibre de notre environnement. Les abeilles, comme d’autres insectes sont indispensables pour assurer la polinisation des végétaux dont les légumes ou les arbres fruitiers. Leur disparition, voire même seulement leur affaiblissement serait catastrophique.

Le département du Morbihan a décidé de s’engager dans une opération de piégeage sélectif à laquelle l’ensemble de la population est invitée à participer en posant des pièges pour capturer les reines fondatrices avant qu’elles ne reconstituent de nouveaux nids.

Le FDGDON (fédération départementale des groupements de défenses contre les organismes nuisibles) est chargé d’organiser la lutte contre le frelon asiatique. Ses représentants participent à des réunions d’information pour expliquer notamment comment piéger les frelons et fabriquer ces fameux pièges sélectifs.

Le cycle de vie et de reproduction : Les reines construisent des nids primaires l’hiver à l’abri (sous un toit, un appenti…). La Reine est seul et sa première ponte donne naissance à des ouvrières. Courant juin, elles construisent un  nid secondaire dans lequel elles donnent naissance à de futures reines. Du 15 août au 15 octobre ces nids peuvent contenir entre 5 et 6000 individus. De 2 à 400 d’entres elles seront fécondées et vont quitter les nids. Il y a alors une très forte mortalité jusqu’au printemps et seules quelques reines surviront. Un nid peut donc entrainer la création de 5 à 6 autres nids. Mais c’est un coefficient multiplicateur très important.

L’alimentation des frelons asiatiques. Au printemps et à l’automne, les frelons cherchent des aliments plutôt sucrés. De juin à l’automne, il adopte un régime carnassier car il a besoin de protéines pour nourrir le nid. C’est à de moment-là qu’il attaque les abeilles dont il prélève le thorax, très riche en protéine. Les abeilles constituent la moitié de son alimentation.

Les risques

Pour l’homme. les frelons asiatiques ne seraient pas plus dangereux pour l’homme que le frelon européen. ATTENTION, toutefois. Une idée très répandue veut que les frelons asiatiques construisent des nids très haut dans les arbres. Dans ce cas la destruction par inadvertance d’un de ces nids peut entrainer une attaque aux conséquences très graves.

Pour les abeilles. Elles commencent à organiser leur défense en s’agglutinant autour du prédateur qui meurt étouffé. Mais cette adaptation est surtout observée dans le sud-ouest où le frelon asiatique est présent depuis une dizaine d’années. Il semblerait que l’abeille noire qui est l’espèce originaire de Bretagne -elle avait été délaissée au profit d’espèces plus dociles- se défende mieux. Mais les attaques des frelons les stressent et les fragilisent.

La destruction des nids. Elle prend plusieurs formes. La destruction des nids soit être confiée à des professionnels agrées par le FDGDON . En 2015, le conseil général a décidé de prendre en charge 50 % du coût de destruction d’un nid.

 

 La lutte contre les moustiques : un enjeu de santé publique


 La prolifération des moustiques constitue un risque sanitaire et vétérinaire. Certains moustiques sont en effet potentiellement vecteurs d’agents pathogènes (virus, bactéries, parasites) d’autres peuvent provoquer de graves allergies.

 

L’EID ATLANTIQUE

 

L’EID Atlantique est un établissement public Interdépartemental pour la Démoustication du littoral Atlantique qui regroupe 5 Départements de la façade atlantique (Gironde, Charente-Maritime, Vendée, Loire-Atlantique et Morbihan). Il assure une mission de surveillance, d’expertise et de régulation des moustiques nuisant et vulnérants pour l’homme. Le Département du Morbihan en est membre et financeur depuis 1997.

 

La stratégie adoptée est une lutte intégrée adaptée aux enjeux sanitaires et à la sensibilité des milieux pour assurer une « prévention collective » :

 

$1·        L’Information et la prévention sur les risques sanitaires et vétérinaires ;

 

$1·        La veille et surveillance entomologique quotidienne : inventaire des espèces de moustiques, identification des « espèces cibles » ;

 

$1·        La régulation des moustiques vulnérants et vecteurs potentiels de maladie lorsque cela est nécessaire avec un produit biologique.

 

Les zones humides de Landaul sont des habitats propices au développement de nombreuses espèces de moustiques. Ils colonisent divers habitats « naturels » (prés salés, anciens marais endigués, sous-bois inondables) et artificiels (réservoirs d’eau, abreuvoirs, vides sanitaires) à différentes périodes de l’année. Eté comme hiver, les moustiques sont présents toute l’année à l’état d’œufs, de larves, de nymphes et d’adultes. La prolifération des moustiques peut également être favorisée involontairement par l’intervention de l’homme soit par des gestions hydrauliques mises en œuvre sur les marais endigués, soit par l’absence d’entretien et de gestion hydraulique ou par dégradation (piétinement des bovins sur les prés salés).

 

L’EID Atlantique réalise donc un inventaire et un suivi des populations de moustiques sur l’ensemble du territoire communal. 10 espèces cibles sont observées sur la zone de surveillance d’Etel et peuvent faire l’objet d’une régulation. Les traitements anti larvaires sont alors effectués à l’aide d’un pulvérisateur manuel ; le produit utilisé est exclusivement du Vectobac®WG (Bacillus thuringiensis H14) certifié Ecocert® et compatible avec l’agriculture biologique (mention AB®).

 

Les bons gestes du quotidien pour éviter la prolifération des moustiques autour de son habitation :

 

Chacun peut participer à la « veille citoyenne », par des actions simples :

 

1- Supprimer les « gîtes larvaires » pour éviter la prolifération des moustiques :

 

$1·        Je vide 1 fois par semaine les soucoupes de pots de fleurs ou je mets du sable ;

 

$1·        Je couvre les récupérateurs d’eau ou je renouvelle l’eau toutes les semaines ;

 

$1·        Je nettoie 1 fois par an les gouttières, les regards et les siphons ;

 

$1·        Je range à l’abri les récipients et les objets qui peuvent retenir de l’eau de pluie ;

 

$1·        Je trie et je jette tout ce qui ne me sert plus.

 

 

2- Signaler la présence de moustiques, en utilisant l’application iMoustique© développée par
l’EID Atlantique ou via le formulaire contact du site Internet
 https://www.eidatlantique.eu/page.php?P=155.

 

Depuis 2013, l’application iMoustique® permet gratuitement aux utilisateurs de smartphones d’alerter
l’EID Atlantique sur la présence de moustiques (
 https://www.eidatlantique.eu/UserFiles/medias/documents%20pdf/2014-%20Flyer%20i%20Moustique.pdf).

 

L’observation par les habitants est devenue un outil essentiel notamment pour détecter le « moustique tigre » (Aedes albopictus), vecteur potentiels de maladies comme la dengue, le chikungunya ou le zika.

 

Pour de plus renseignement et contact, site officiel : www.eidatlantique.eu

 

Commune de Landaul

Landaul est une commune du Morbihan (56), Sud Bretagne, bâtie entre terre et mer.

La commune de Landaul est idéalement située entre Vannes et Lorient, à proximité d'Auray.

Sa situation géographique en fait un point d'attache idéal pour s'installer ou pour visiter la région.

Mairie de Landaul

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter



Mairie de Landaul

1, Place de la Mairie

56690 Landaul

Tél. : 02 97 24 60 05


En 1 clic