Histoire

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Landaul fut le théâtre d'événements liés à sa proximité avec les combats pour la base sous-marine de Lorient. Les bombardements de Lorient à partir de 1942 donnaient lieu à des combats aériens au-dessus de la commune. Le 23 janvier 1943, un bombardier américain, le « Beats Me », touché par des avions de chasse allemands largua ses bombes sur Kergolven avant de s'abattre à Kéronic en Pluvigner. L'équipage comprenait huit aviateurs: sept furent tués, un seul, le radio, en réchappa. Il s'appelait Charles Roth.

Un parachutage à l'intention de la Résistance atterrit, sans doute par erreur, dans la propriété Maho en plein bourg. La Résistance envoya ensuite un commando récupérer les objets parachutés.

Le meunier du moulin de Plusquen fut tué par balle et le meurtre attribué à la Résistance.

Les habitants de Lorient et Hennebont se réfugièrent en grand nombre à Landaul.

Au début de l'année 1944, la Résistance organisa des sabotages de la voie ferrée traversant la commune et qui approvisionnait Lorient. De nombreux déraillements eurent lieu entraînant à partir d’avril 1944, les rafles et ratissages des commandos de chasse allemands, suivis de tortures, exécutions et déportations, qui firent de la région une véritable zone de guerre. Le 30 avril 1944, sixjeunes résistants furent capturés à Kergouarec et fusillés sur la place du bourg, en présence du maire, Mathurin Le Rouzic et d'une quarantaine de Landaulais contraints d'assister à l'exécution. Sur le monument, un sixième, fusillé à Pluvigner, André Le Gleuher, a été ajouté sur la plaque du monument.

Le 8 août 1944, huit Allemands furent victimes de la vengeance : « Des soldats allemands sont venus de Nostang à Landévant se rendre aux soldats alliés ou aux résistants après avoir tué leur officier qui les menaçait de mort s'ils désertaient. Huit d'entre eux seront conduits à pied à Landaul, les mains sur la tête, pour une sorte de sacrifice expiatoire, à la mémoire des cinq patriotes fusillés le 30 avril sur la place du bourg. Ils furent abattus et enterrés sur place, au pied d'un mur derrière l'école... »1.

Le lendemain, un commerçant du bourg, Joseph Gauter fut arrêté, torturé par la Gestapo à Locminé puis déporté NN (Nacht und Nebel) au camp du Struthof après avoir été condamné à mort à la prison de Vannes. L'évacuation des déportés du Struthof vers Dachau devant l'avance des alliés lui permit d'échapper à la mort.

La libération ne mit pas fin aux combats dans la région, Landaul étant situéE en limite de la poche de Lorient ou les Allemands ne capitulèrent que le 9 mai 1945. Pendant toute cette période de nombreux FFI, combattants de la poche de Lorient, séjournaient à Landaul

Commune de Landaul

Landaul est une commune du Morbihan (56), Sud Bretagne, bâtie entre terre et mer.

La commune de Landaul est idéalement située entre Vannes et Lorient, à proximité d'Auray.

Sa situation géographique en fait un point d'attache idéal pour s'installer ou pour visiter la région.

Mairie de Landaul

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter



Mairie de Landaul

1, Place de la Mairie

56690 Landaul

Tél. : 02 97 24 60 05


En 1 clic